Enseignement

Justesse d’intonation

Jouer « juste » pour un saxophoniste, c’est faciliter son intégration dans des ensembles avec d’autres instruments. C’est gagner l’estime des autres musiciens, des compositeurs et des chefs d’orchestre.

La méthode transmise par Jean-Marie Londeix est la suivante : Un son stable et entretenu sert de référence sur laquelle le musicien joue différents intervalles. L’oreille repère aisément les vibrations naissant de la confrontation entre la note jouée et les partiels naturels du son entretenu. Notre rôle consiste à éliminer autant que possible ces vibrations. Commencer par des octaves, des quintes, quartes et tierces majeures. Ce travail est sans cesse à remettre en question : éducation de l’oreille,
rapidité des réflexes à la fois du larynx et des doigtés de correction (Jean-Marie Londeix : Exercices d’Intonation – tous niveaux – (1993) éd. Leduc).
Pour prolonger l’article paru dans la revue « Les cahiers du saxophone » n°7, j’offre la possibilité de télécharger douze sons correspondants aux degrés de la gamme chromatique (Fabriqués par Roland Semadeni).
12 sons électroniques de 6 minutes (ref. A=442) | Télécharger les 12 sons (7,91 Mo).

Corrections et simplifications des doigtés pour les sons multiples :
Neuf études de Christian Lauba | Télécharger les pages.
Digital de Thierry AllaTélécharger les pages.

Ces modifications concernent principalement les doigtés des sons multiples et sont censées apporter un confort de lecture de la partition et de maniement de l’instrument. Puisse cet acte pédagogique donner envie au plus grand nombre d’entreprendre le travail de ces œuvres, et aider à dédramatiser la difficulté qui n’est parfois qu’apparente et graphique. Le but est également de faire gagner du temps, mais je voudrais rappeler à quel point la recherche personnelle permet de progresser dans la connaissance des réactions de l’instrument.

Les compositeurs ont écrit d’après les ouvrages de Daniel Kientzy « Les sons multiples aux saxophones » (Éditions Salabert) et de Jean-Marie Londeix « Hello, Mr Sax ! » (Éditions Leduc). La souplesse de l’instrument, son évolution, et les progrès des saxophonistes font que ces listes ne peuvent pas être exhaustives. Elles restent fondamentales pour l’écriture, mais il existe maintes solutions pour faciliter le discours, sans trahir la volonté du compositeur, voire même s’en approcher encore plus et lui faire de nouvelles propositions.

Joël Versavaud

CONSERVATOIRE DE MARSEILLE – PROGRAMME DES LAURÉATS

Alexandre Barette (2003-DEM MentionTB)
Concertino da Camera de Jacques Ibert (2)
Oxyton de Christophe Havel

Nicolas Brégani (2004-DEM Mention B)
Concerto de Henri Tomasi (1)
Hard de Christian Lauba (tenor)
Aulodie de François-Bernard Mâche (soprano et bande)

Nicolas Brégani (2005-DEM Mention TB)
Etudes 2, 3 et 8 de Charles Koechlin
Six monodies de l’absence de Georges Boeuf (tenor)

Fabien Genais (2006-DEM Mention TB)
Sonate de Robert Muczynski
Mysterious morning III de Fuminori Tanada (soprano)

Sylvain Guignery (2009-Diplôme de perfectionnement)
Trois monodies de Georges Boeuf (ténor)
Concerto de Henri Tomasi (deuxième mouvement)
Sonate n°2 pour violon seul (Allegro) de J.S. Bach (alto)
Saxatile de Jean-Claude Risset (soprano + bande magnétique)

Yann Coutin (2010-DEM Mention B)
Hard de Christian Lauba (ténor)
Concertino de Jacques Ibert (deuxième mouvement)

Thomas Dubousquet (2010-DEM Mention Bien)
Tadj de Christian Lauba (soprano)
Concertino de Jacques Ibert (deuxième mouvement)

Thomas Dubousquet (2011-DEM Mention Très Bien à l’unanimité)
Rondo de Régis Campo(ténor)
Légende de Florent Schmitt

Antonin Chabrat (2013-DEM Mention Très Bien)
Vir de Christian Lauba (ténor)
Sonate de Robert Muczinsky

Yuxi Zhou (2013-DEM Mention Très Bien)
Scriu Numele Tau de François Rossé (soprano)
Sonate de Robert Muczinsky

Vincent Cladère (2013-DEM Mention Bien)
Saxatile de Jean-Claude Risset (soprano)
Sonate de Robert Muczinsky

Vincent Cladère (2014-DEM Mention Très Bien)
L’air d’ailleurs de Fabien Lévy (Alto)
Concerto de Henri Tomasi (1er mvt)

Max Bach (2015-DEM première année)
Saksti de Georgia Spiropoulos (ténor + dispositif électroacoustique)
Prélude, Cadence et Finale d’Alfred Desenclos

MATÉRIEL UTILISÉ

DÉBUTANTS
Méthode pour débutants par Christophe Bois et Claude Delangle.(éd.H.Lemoine) | Durée minimum : 1 an, maximum : 2 ans.
 » L’utilisation de cette méthode correspond à ma volonté de concerner le cercle familial de l’enfant. C’est lui qui va prendre mon relais une fois le cours terminé. Grâce au répertoire traditionnel enfantin et à la convivialité graphique, tout parent peut prendre part sans complexe aux premières propositions sonores de l’enfant. De plus, l’accompagnement sur CD permet une réalisation publique complète et immédiate, plus gratifiante. Les titres pittoresques stimulent l’imagination de l’enfant qui en déduira ses
propres options d’interprète. Je peux sans trop de scrupules réaliser les accompagnements au piano, m’associant à l’élève dans un but musical commun (et il aime constater que je ne suis pas infaillible !).Les réactions de l’enfant face à l’écrit seront multiples et indiqueront très vite les options à prendre : on avance ou on cherche par une autre voie.
Savoir aussi supprimer certains passages, mettre en valeur les erreurs de texte : développer ainsi l’esprit critique très tôt et relativiser la soumission à l’écrit. La durée d’assimilation de la méthode sera extrêmement variable (un à deux ans). L’accompagnement sur CD est très formateur pour capter, garder, reproduire une pulsation, mais contient parfois des « pièges » trop durs à déjouer ou à comprendre. Il m’arrive alors de faire une parenthèse, en utilisant la méthode Ecouter,
lire & jouer volume 1 de Jean Castelain et Michiel Oldenkamp aux éditions De Haske : on y trouve une pulsation sans ambiguïté, tout en rassurant ceux qui ont choisi le saxophone en pensant au jazz ou à la variété. Mais je la considère plutôt comme un « fusible », pour mieux encore revenir à la première méthode.

CYCLE 1
– Exercices mécaniques de Jean-Marie Londeix (éd.H.Lemoine)
– Précis pour l’étude des gammes de Guy Lacour (éd.G.Billaudot)
– 50 études faciles et progressives de Guy Lacour, 1er cahier (éd.G.Billaudot)
– Blue saxophone de James Rae (Universal edition) et James Rae de manière générale.
– Basic jazz conception for saxophone de Lennie Niehaus (Try publishing)
– Saxoflok de Jean-Denis Michat Vol.1 (éd.Robert Martin)

CYCLE 2
– Jazzy saxophone duets de John Laporta (Warner Bros edition)
– Intermediate jazz conception for saxophone de Lennie Niehaus (Try publishing)
– Suites 1 et 3 de Bach arrangées par Jean-Marie Londeix (éd. H.Lemoine)
– 48 études de Ferling (éd.A.Leduc)
– Aphorismes de Etienne Rolin (éd. H.Lemoine)
-10 pièces de Jean-Charles Richard (éd.Le chant du monde)
-Maiden Voyage-Vol.54 de la Collection Jamey Aebersold
-21 solo études in Jazz Conception de Jim Snidero

CYCLE 3
– Oeuvres du répertoire classique et contemporain, solo, en sonate avec piano et en musique de chambre
– Etudes variées recueillies par Jean-Marie Londeix, avec suraigus (éd.A.Leduc)
– Partita BWV 1013, préludes BWV 1006 à 1012 de Jean-Sébastien Bach, sur tous les saxophones et en souffle continu.

PROGRAMME TECHNIQUE – EXAMENS SEMESTRIELS

Fin de cycle 1
Gamme chromatique, en un seul souffle si possible.
Une gamme tempo noire = 120 minimum :
– conjointe et en tierces. 1 fois lié, 1 fois détaché en un seul souffle si possible pour la gamme conjointe.
– arpèges sur Ier et Vème degré (septième de dominante et septième diminuée)
A jouer de mémoire. Tonalité au choix de l’élève.
– une étude au choix.

Fin de cycle 2
Gamme chromatique : tempo 100 minimum.
1 fois lié, 1 fois détaché en un seul souffle.
-une gamme majeure ou mineure (conjointe, en tierces et arpèges) tirée au sort
jusqu’à trois altérations.
-une gamme pentatonique majeure + gamme pentatonique mineure + gamme blues
au choix de l’élève. A jouer de mémoire, avec articulations au choix.
Une étude au choix ou un extrait d’une suite ou partita de Bach.

Fin de Cycle 3 court
Gamme chromatique : tempo 100 minimum.
1 fois lié, 1 fois détaché en un seul souffle.
Une gamme choisie par le jury parmi toutes les tonalités majeures et mineures.
– conjointe et en tierces. Noire=100 minimum, deux fois dans un même souffle et de mémoire.
– avec articulations.
– arpèges sur Ier et Vème degré.(septième de dominante et septième diminuée)
– une étude au choix ou un extrait d’une suite ou partita de Bach.
– un autre saxophone que l’alto obligatoire.

Fin de cycle 3 long
Gamme chromatique : tempo 120 minimum.
Dans un même souffle, 1 fois lié, 1 fois détaché.
Une gamme choisie par le jury parmi toutes les tonalités majeures et mineures.
– conjointe, en tierces et en quartes. Noire=120 minimum, deux fois dans un même souffle et de mémoire.
– avec articulations.
– arpèges sur Ier et Vème degré (septième de dominante et septième diminuée) avec au moins une note dans le registre suraigu.
– une étude au choix (nouvelles études variées avec suraigu de Londeix) ou un extrait d’une suite ou partita de Bach.
– un autre saxophone que l’alto obligatoire.

Activités
1993-1997 : Professeur au Centre Rural d’Action Culturelle (Gironde).
1997-2002 : Professeur au Conservatoire à Rayonnement Départemental d’Alençon.
Depuis 2002 : Professeur au Conservatoire à Rayonnement Régional de Marseille.
Professeur conseiller et tuteur pour les Centres de Formation des Enseignants (CEFEDEM) de Basse-Normandie et de Provence-Alpes-Côte d’Azur
Jury de concours de la Fonction Publique Territoriale (Assistant Spécialisé et Professeur d’Enseignement Artistique)
Formateur au Diplôme d’Etat pour l’ARIAM Ile-de-France.
Cours d’interprétation au Conservatoire National Supérieur de Musique de Paris, au Pôle Supérieur de Rennes dans les Universités de Tallinn (Estonie), Vigo, Séville, Valga (Espagne), Poznan (Pologne), Vienne (Autriche), Lausanne (Suisse)…

© Joël Versavaud - 2015